Würth, Convention, CISMA, Strasbourg, Adhérents, Clients... Quelques témoignages!

27 juin 2016
Un message a retenu l'attention du pôle technique lors de l'atelier EUROVIA: "nous n'attendons pas de voir apparaître régulièrement des machines avec des nouvelles motorisations censées réduire l'impact sur l'environnement, si dans le même temps, les consommations d'énergie augmentent, notamment du fait des systèmes de climatisation.
Ce message avait une résonnance d'autant plus particulière lorsque le lendemain de la Convention, nous échangions en plénière BTP sur l'antagonisme parfois à devoir appliquer la réglementation "moteurs" (liée à la protection de l'environnement) et la future norme "visibilité" (liée à une réglementation " sécurité des machines"). En effet, nous expliquions comment nous avions dû négocier une révision à la baisse de certains critères d'acceptation de l'essai normalisé relatif à la visibilité au poste de conduite des engins de terrassement (norme ISO 5006), afin de tenir compte pour les machines de petite puissance, de l'arrivée prochaine de motorisations plus encombrantes ayant un impact négatif sur la visibilité en champ proche autour des machines.
Richard Cleveland, Secrétaire Général Adjoint du Pôle Technique
 
Un moment de convivialité
Pour la première fois, nous avons tenu notre convention chez un adhérent, plus précisément dans le musée de Würth France. Accueillis par son président Pierre Hugel, nous avons profité d’installations de grande qualité, sans oublier la visite de l’exposition Fernando Botero.
Adhérents et intervenants ont assisté à quelques réunions dans une ambiance chaleureuse et détendue avant de se retrouver pour un dîner à l’Ancienne Douane à Strasbourg. A cette occasion, Philippe Frantz a accueilli tous les participants pendant que Jean Claude Fayat, nouvellement élu à la présidence du Cisma, les remerciait de leur présence et de leur participation active.
Cette journée s’est déroulée sous le soleil comme l’année passée. Espérons que nous aurons la même chance l’an prochain avec une audience accrue.

Renaud Buronfosse, Délégué Général

Une journée « ronde » et riche de rencontres, de partage et de convivialité, sur fond d’exposition Fernando Botero.
Des retours positifs pour le programme offert aux accompagnantes, visite de la cathédrale de Strasbourg  et du Strasbourg insolite en bateau avec notre guide « Nathalie ».

Sylvie Chesnel-Richard, Assistante Délégation Générale
 
Pour la quatrième année, l'Assemblée Générale du syndicat CISMA a été organisée au coeur d'une convention. A l'exception de quelques invités choisis pour leur compétence et leur implication dans l'actualité, pour la contribution qu'ils pouvaient apporter aux réflexions, les participants sont des adhérents, dirigeants d'entreprises représentatives sur le marché des équipements pour la Construction, les Infrastructures et la Manutention.
Du contenu, du travail, des comptes rendus de l'activité syndicale permettant de faire des choix collectivement, pour l'avenir, un site exceptionnel au coeur de la profession, de la saveur, des couleurs, de la culture, de l'authenticité dans une volonté de responsabilité, en somme font de cette journée, un événement dont trop de chefs d'entreprises se privent.
Les déplacements en région ne sont pas un prétexte, le choix du Jeudi n'est pas un caprice associatif mais l'expression d'une volonté pour qualifier l'événement au coeur de votre agenda, donc de vos industries puisque le travail préparatoire et les réunions de section donnent une densité à cette journée. L'équipe d'animation ne cède pas non plus à l'excès de convivialité pour combler une journée en organisant un "after", il manquerait même un peu de temps pour laisser le couloir se remplir d'échanges impromptus.
Le rythme est trouvé, sans aucun doute.
Alors, vous qui ne participez pas, je vais me contraindre à forcer plus régulièrement vos portes pour ne jamais accepter poliment votre absence excusée dans ce milieu efficace, ce réseau social fin et plus sensible que d'autres numériques et délibérément ostentatoires. Je vous "vendrai" un peu plus cette journée pour que vous la valorisiez de votre présence. Une journée Sérieuse et Humaine d'un niveau professionnel qualifié.

Etienne Wèbre, Secrétaire Général
     
Pour tout savoir sur le colis express, il fallait assister à l’atelier Chronopost pendant la convention du Cisma. Premier acteur national de la livraison express de colis jusqu’à 30 kg aux entreprises et aux particuliers, Chronopost compte 3500 employés et livre chaque jour en moyenne 500.000 colis.
Dans une ambiance décontractée mais studieuse, les adhérents du Cisma se sont donc pressés pour assister à cet atelier et échanger avec les représentants de Chronopost. Outre l’offre dédiée aux professionnels, d’autres thèmes ont été abordés comme le développement de l’entreprise pour les années à venir. De nombreuses pistes actuellement à l’étude  ont été évoquées : les projets de nouvelles plateformes de tri, le poids marginal mais croissant du transport de palettes, le développement de points relais, la prise en compte des contraintes environnementales, l’utilisation de drones pour effectuer des livraisons sur des trajets très précis, le développement du numérique et ses impacts pour Chronopost comme par exemple l’impression 3D…
Autant de questions et de thèmes qui ont suscité un vif intérêt de la part des participants et un débat fructueux.

Rudolph Ganzel, Secrétaire Général du Pôle Economique
 
Cette année, la convention du Cisma a eu lieu chez un adhérent : Würth nous a ouvert les portes de son entreprise et de son magnifique musée qui accueillait la collection Fernando Botero.
Encore une preuve par l’exemple que la collaboration est souvent un facteur de succès. Adhérents, permanents, clients et soleil étaient au rdv de cette journée désormais devenue une coutume.
J’ai trouvé l’atmosphère chaleureuse, les adhérents se connaissent de mieux en mieux et apprennent aussi à connaitre notre équipe.
Je crois que les labos du CISMA ont plu ; en effet, c’est pour moi l’une des vocations d’une organisation professionnelle : permettre à ses membres d’éclaircir un ciel économique souvent nuageux, sans visibilité.
J’espère que ces ateliers de travail auront encore lieu l’année prochaine.
Une journée qui s’est soldée par la présentation toujours attendue et remarquée de Denis Ferrand de Coe Rexecode : après tout, comment composer dans une économie sans croissance ?
Enfin, pour allier l’utile à l’agréable, nous avons découvert des lieux emblématiques de Strasbourg. Somme toute, tous les ingrédients d’une convention équilibrée.

Santhi Véloupoulé, Responsable Communication
 
Selon les avis reçus de nos adhérents, cette Convention Cisma, à Strasbourg, a été perçue très positivement, ce qui confirme le succès des Conventions Cisma depuis maintenant 4 ans (avec St Malo, Lacenas dans le Beaujolais, Le Zalthabar sur Paris). La section chariots pour sa part et malgré l’éloignement et la période chargée a enregistré une assez bonne participation. Outre la présentation de l’ensemble des activités syndicales, deux thématiques particulières y ont retenu l’intérêt : d’une part, les nouveaux outils de prévision du marché des chariots, d’autre part l’exposé de la société Cepheus group «Innover dans et par les services associés» pour faire qu’un service SAV / client devienne excellent. De plus, les locaux de la société Würth à Erstein (Musée Würth) ont été fort appréciés des adhérents qui y ont trouvé un cadre propice aux échanges.
En sus, les deux dîners d’accueil et d’AG ont permis aux adhérents de poursuivre leurs échanges en découvrant des lieux de prédilection de Strasbourg (Les Haras de Strasbourg, puis l’Ancienne Douane), sans oublier le remarquable Lady’s tour de Strasbourg par les rues médiévales et les canaux.

Patrick Le Bourg, Responsable de la section Chariots
La convention CISMA a été pour moi une expérience enrichissante à tout point de vue. C’était l’occasion de prendre un premier contact avec l’ensemble des acteurs industriels présents et d’en apprendre davantage sur leurs activités à travers de nombreux échanges.
Le cadre (Würth France Erstein) était agréable et spacieux. Il m’a donc semblé propice aux diverses discussions et interventions organisées pendant le déroulement de la convention (deux journées).

Enfin, la convention m’a également permis d’exposer les résultats de mon travail d’analyse et de prévision sur le marché des chariots industriels dans d’excellentes conditions : mes interlocuteurs se sont montrés intéressés et réactifs. Ainsi, nous avons pu développer ensemble de nouvelles pistes de réflexion, en vue d’approfondir mon étude.
Lionel Couturier, Chargé d'études économiques
     
     

 

Dans les mêmes thèmes

Focus

Production 2017 :

8,8 milliards €

Importations : +8%
Exportations : +4%

Agenda

Annuaire des adhérents
Sites